Epaphrodite Gahutu-Mpezamihigo est fils de Pierre Gahutu et de Marie Nyirangweragwere.

Sa généalogie est la suivante : Gahutu-Mpezamihigo descendant de Pierre Gahutu, fils de Muzima, fils de Nyamasaka, fils de Semakazi, fils de Biraho, fils de Mutware, fils de Gapfurero, fils de Mbuto. Sa famille directe est celle des « Abazigaba b’Abakazi » ou « Abazigaba de la famille des Abakazi », car descendants de Semakazi. Établir notre généalogie est un exercice fort difficile pour nous Rwandais. Nos noms ne sont pas des noms de famille qui se transmettent de génération en génération, du moins pas avant que nous ayons été « civilisés » par les Européens.

Ainsi, par exemple, il est difficile de savoir si l’ancêtre Mbuto ci-haut mentionné est le même Mbuto fils de Ntwari, fils de Kiroha, fils de Mutabazi, fils de Gakara, fils de Nyamigezi, fils de Kabeja (père de Nyirarukangaga, mère de Gihanga I Ngomijana), fils de Kazigaba, ancêtre éponyme des Abazigaba qu’on retrouve dans le livre du Père Léon Delmas, Généalogies de la noblesse (les Batutsi) du Ruanda. Si c’est le cas, la famille des Abakazi serait donc un sous clan de la famille des Abazigaba b’Abaroha, descandants de Kiroha. L’histoire du Rwanda est clanique et chaque clan possède son totem. Au Rwanda, le totem est toujours un animal, contrairement aux autres clans et tribus d’Afrique et d’Amérique qui peuvent adopter un arbre ou une sculpture. Le totem des Abazigaba est Ingwe-Le léopard.

Originaire de Munyiginya et Ruhunda, au bord du lac Muhazi, dans le Buganza, sa famille s’est définitivement installée à Dahwe à la fin de la Seconde Guerre mondiale. C’est en commune Muganza, la propriété familiale s’étendait sur quatre collines : Rubona, Twarubona,Nyirarubona et Mahwa. Quatre collines, plutôt des monts de plus de 3 000 m d’altitude, propices à l’élevage, vocation traditionnelle de sa famille. Les habitations se trouvaient au pied des collines à un endroit appelé Umunyege wa
Dahwe où se faisaient également les activités agricoles et où s’étalaient les pâturages occupant le reste des quatre collines. Sa famille s’était échouée dans ce coin perdu du Rwanda en provenance de son Buganza natal où elle avait été expropriée par le pouvoir coloniale belge.

En effet en 1931, la colonisation belge et l’Église Catholique ont destitué et forcé le roi Yuhi Musinga à l’exil au Congo. Pierre Gahutu, père de Gahutu Mpezamihigo suivit le roi déchu dans son exil comme le firent beaucoup de proches du roi. Il s’est alors établi à Masisi dans le Nord-Kivu où il épousa Nyirangweragwere du clan local mais aussi present au Rwanda, le clan des Abagogwe. Il retournera au Rwanda lorsque son fils Gahutu Mpezamihigo avait l’âge de 10 ans.

Gahutu-Mpezamihigo fera son école primaire à Gisagara ou il sera aussi baptisé du prénom d’Épaphrodite, avec comme parrain Bonaventure Ntamanyoma. Après l’école primaire, il ira au secondaire à l’internat chez les Frères Maristes à Save où il s’initiera à l’enseignement primaire. Il fut cependant arrêté en 1959, jetés en prison à Gisagara et torturé, il s’évadera et se cachera successivement à Henene, Musha, Gakoma et dans différents endroits de la région de Mayaga. Il trainera son statut de fugitif recherché et qualifié de dangereux, déambulant jusqu’à Nyanza et même à Cyanika dans le Buyenzi, avant de regagner Nyamata et, plus tard, quitter le pays.

Son exil l’amènera au Burundi, en Tanzanie puis en Uganda avant de se décider à revenir au Rwanda où il n’avait plus ni frères ni sœur. En effet, ses frères Gahutu Simeon s’était exilé en Tanzanie d’où il ne reviendra au Rwanda qu’en 1994 pour mourir à Nyarubuye. Sa sœur Pascasie Kankindi se refugiera au Burundi ou elle trouvera la mort. Siridion Gahutu se refugiera quant à lui au Kenya mais reviendra au Rwanda ou il sera tué pendant le génocide avec femme et enfants.

À son retour au Rwanda, Epaphrodite Gahutu réintégrera l’école des moniteurs de Save où il obtiendra un diplôme en enseignement Primaire(D4). Sa longue carrière d’enseignant se fera dans le secteur scolaire de Kibayi-Muganza et durera plus de trente ans. Arrêté encore en octobre 1994 et mis en prison de Karubanda, accusé de complicité avec le FPR-Inkotanyi.

Il sera tué le 19 avril 1994.

Epaphrodite
Gahutu-Mpezamihigo
Homme
Enseignant
1937
Masisi, Nord Kivu, RD Congo
Colline Linda, Province du Sud, Rwanda
Colline Linda, Province du Sud, Rwanda
Inconnu
Pierre Gahutu
Marie Nyirangweragwere

Soumettre de l'information sur la victime

Carte

Légende: Lieu de naissance Lieu de naissance    Lieu de résidence Lieu de résidence    Lieu de décès Lieu de décès